Uronen tout proche de Brest



Le Stade Brestois va rapidement boucler l’arrivée de Jere Uronen en provenance du club belge de Genk. Le montant du transfert se situera autour d’un million d’euros pour l’international finlandais de 27 ans.

Orphelin de Romain Perraud, vendu en Premier League du côté de Southampton pour 12 millions d’euros, Brest a trouvé son remplaçant. Le club breton est tombé d’accord avec les Belges de Genk pour le transfert de Jere Uronen.

Comme annoncé par le journal Le Télégramme et confirmé par RMC Sport, le montant de la transaction devrait se situer autour d’un million d’euros pour cet international finlandais de 27 ans (52 sélections). Attendu dans le Finistère pour y passer des examens médicaux, le latéral gauche devrait ensuite s’y engager pour trois ans.

>> Les infos du mercato sont dans le direct RMC Sport

Uronen s’est relancé pendant l’Euro

Formé à TPS en Finlande, le Nordique a ensuite rejoint Helsingborg en 2012. Arrivé en Belgique en 2016, le défenseur y a disputé plus de 150 matchs toutes compétitions confondues dont une grosse vingtaine en Ligue Europa. Titulaire indiscutable en début de saison dernière, Jere Uronen a beaucoup moins joué sur la deuxième moitié du championnat.

La faute quelques petits pépins physiques et une situation contractuelle (juin 2022) assez incertaine. Après avoir joué seulement cinq rencontre avec Genk depuis janvier dernier, le Finlandais s’est relancé pendant l’Euro 2021.

Titulaire lors des trois matchs de groupe avec les Huuhkajat, il a offert le but de la victoire à Pohjanpalo contre le Danemark (1-0) après le grave malaise cardiaque de Christian Eriksen. Il n’a rien pu faire pour empêcher l’élimination de son équipe après les défaites contre la Russie et la Belgique.

Jere Uronen aura à cœur de confirmer son rebond sous les ordres de Michel Der Zakarian à Brest. Le club breton débutera la saison 2021-2022 de Ligue 1 par un déplacement à Lyon le 8 août avant un derby contre Rennes la semaine suivante sur la pelouse du stade Francis Le Blé.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *