Stéphan devient le nouvel entraîneur de Strasbourg



Quelques mois après sa démission du Stade Rennais, Julien Stéphan va faire son retour sur un banc de Ligue 1. Le technicien français prend les rênes de Strasbourg, qui a officialisé sa signature jusqu’en juin 2024.

C’est désormais officiel, Julien Stéphan va faire son grand retour sur les bancs de la Ligue 1. Après avoir démissionné du Stade Rennais en mars dernier, le technicien français s’est engagé avec Strasbourg jusqu’en juin 2024.

À 40 ans, Julien Stéphan succède à Thierry Laurey sur le banc strasbourgeois, lui qui va quitter le club à l’issue de la saison, après cinq ans passés au RCSA. Le contrat de l’entraîneur de 57 ans n’a pas été prolongé et Strasbourg s’était mis en quête d’un successeur.

Le départ de Laurey était pressenti au terme d’une saison difficile. Après un départ calamiteux, les Strasbourgeois ont remonté la pente mais ont manqué plusieurs occasions d’assurer leur maintien. Ils ont connu une fin de saison stressante avec le retour des équipes mal classées et ont finalement accompli leur mission, au bout du supplice.

Des résultats historiques avec Rennes

Après sa démission du Stade Rennais, Julien Stéphan avait provoqué une vague de remerciements en sa direction de la part des supporters sur les réseaux sociaux. Bien qu’il quittait le club au cours d’une saison crispée, le jeune technicien avait obtenu de très bons résultats, menant Rennes à une première participation historique en Ligue des champions.

L’état de grâce était sûrement venu de la victoire de la Coupe de France après une victoire face au PSG en finale (2-2, 6-5 aux tab), plongeant un peuple déçu par trois finales perdues de rang (coupe de France 2009 et 2014, Coupe de la Ligue 2013) dans une liesse sensationnelle.

À Strasbourg, Julien Stéphan tentera de redresser une équipe qui a connu des résultats en dent de scie ces dernières saisons. L’ancien pensionnaire du Stade Rennais tiendra sa première conférence de presse au côté du président du Racing, Marc Keller à la Meinau, ce samedi (14h30).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.