Nantes prend la première manche à Toulouse et fait un pas vers le maintien



18e de Ligue 1, Nantes a remporté la manche aller des barrages d’accession à l’élite ce jeudi soir contre Toulouse (2-1), troisième de Ligue 2. Le match retour est prévu dimanche prochain à la Beaujoire.

Réunis par centaines devant le Stadium en début de soirée, les supporters toulousains avaient parfaitement joué leur rôle à l’orée de cette double confrontation cruciale pour la montée en Ligue 1 contre Nantes. Mais face à l’équipe de l’élite, qui a terminé in extremis à la 18e place du championnat après sa défaite face à Montpellier (2-1), leur présence en avant-match n’aura pas suffi pour le troisième de Ligue 2, tombeur de Grenoble en pré-barrages (3-0) mais logiquement battu sur son terrain ce jeudi soir par des Nantais supérieurs (1-2).

Avec Randal Kolo Muani et Alban Lafont, rapatriés du groupe de l’équipe de France Espoirs engagé en phase finale de l’Euro de la catégorie – le quart de finale des Bleuets face au Pays-Bas est prévu le 31 mai, au lendemain de la manche retour de des barrages L1/L2 –, le FC Nantes d’Antoine Kombouaré a dominé le match aller de ce duel en deux temps, à la vie à la mort.

>> Revivez Toulouse-Nantes minute par minute

Nantes pourra remercier Blas

Le jeune attaquant tricolore, pisté par l’OL et l’Eintracht Francfort pour la saison prochaine, a été important lors de la victoire des Canaris, auteur du second but nantais après une frappe repoussée par Maxime Dupé (1-2, 22e). Avant lui, Ludovic Blas avait lui aussi profité des approximations de la défense adverse, et fait des ravages par sa vitesse balle au pied avant de conclure en angle fermé (10e, 0-1). S’ils arrachent leur maintien, les Canaris pourront remercier leur meneur de jeu, auteur d’une saison pleine avec 10 buts en championnat.

Les hommes de Patrice Garande auront trop souvent donné le bâton pour se faire battre, et ne méritent pas vraiment mieux au vu de leur prestation. Ils n’auront jamais vraiment cru à un succès, même après la jolie égalisation de Deiver Machado depuis l’extérieur de la surface (1-1, 18e). Le TFC hypothéque déjà sérieusement ses chances de montée, et la logique a donc été respectée. Les Toulousains devront montrer mieux s’ils veulent la bousculer au retour, prévu dimanche à la Beaujoire (18 heures).

Romain Daveau Journaliste RMC Sport



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *