Pourquoi il n’y aura pas de campagne d’abonnements à l’OM pour la saison 2021-2022



L’OM a annoncé ce jeudi qu’il n’y aurait pas de campagne d’abonnements pour la saison 2021-2022. Le club estime que la situation sanitaire ne le permet pas.

Il reste encore trop d’incertitudes concernant la crise sanitaire et ses conséquences pour revenir à une situation normale dans les stades de Ligue 1. C’est ce que laisse entendre l’OM, qui annonce ne pas ouvrir de campagne d’abonnements pour la saison 2021-2022.

« Comme l’année dernière, les inconnues sur la situation sanitaire sont très nombreuses. Par conséquent les options qui étaient devant nous pour un retour au Stade Orange Vélodrome sont trop aléatoires. Nous le savons: proposer un abonnement, c’est offrir la possibilité de voir les 19 rencontres de championnat. Mais rien ne nous permet à date de penser qu’aujourd’hui, nous pourrons offrir un libre accès à nos supporters dès le début du mois août. Voilà pourquoi le club a fait ce choix », précise le directeur général Laurent Colette sur le site de l’OM.

Vers un passeport sanitaire pour rentrer au stade

En dehors de ce cas des abonnements, le club phocéen note aussi un flou pour le retour plus global du public au stade. « Le sujet reste flou pour le moment, même si les autorités commencent à définir des protocoles qui seraient basés sur la présentation d’un passeport sanitaire: un test PCR négatif ou une vaccination. Nous étudions de très près la question pour pouvoir ouvrir nos portes dans les meilleures conditions de sécurité, poursuit Laurent Colette. C’est notre responsabilité et la chose la plus importante pour nous. Toutes les conditions doivent être réunies pour accueillir du public. Toutefois nous le savons: la situation sanitaire peut évoluer mais il convient de rester très prudents. »

Les jauges ne sont pas encore claires pour la saison à venir. La saison de Ligue 1 s’est achevée à huis clos. Des supporters font peu à peu leur retour dans les stades en Europe, avec par exemple 10.000 personnes attendues samedi à Porto pour la finale de la Ligue des champions entre Manchester City et Chelsea.

5.000 spectateurs sont attendus au Stade de France le 8 juin, pour le match de préparation de l’équipe de France contre la Bulgarie: c’est ce qu’a assuré Noël Le Graët, laissant entendre qu’il y aurait donc une dérogation. Car en France, la nouvelle étape du déconfinement, prévoyant notamment un assouplissement du couvre-feu, est prévue le 9 juin.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *