Larsonneur avait bien prévu son coup sur le penalty de Neymar



En conférence de presse d’après-match, Gautier Larsonneur a admis avoir prévu son coup en cas de pénalty de Neymar. Le portier du Stade Brestois a réussi à déstabiliser son adversaire, qui a raté sa tentative lors de cette dernière journée de Ligue 1. Un fait rare pour le Brésilien.

C’est l’une des images de cette 38e et dernière journée de Ligue 1. Alors que Neymar a eu la possibilité d’ouvrir le score ce dimanche, face à Brest, sur penalty (19e), le Brésilien s’est complètement loupé. La faute, sans doute, à la tentative de déstabilisation de Gautier Larsonneur.

Avec sa désormais célèbre technique pour tirer les penalties, consistant avec sa course d’élan à attendre le dernier moment pour choisir où frapper, Neymar paraissait pourtant un maître de l’exercice. Mais le gardien de Brest a opté pour le côté droit de son but, laissant une bonne partie vide.

« J’y pensais depuis le début de saison »

Neymar a choisi le côté droit, le gauche pour Larsonneur, pour frapper. Mais la tentative du Brésilien n’a pas trouvé le cadre. « J’ai essayé de tenter quelque chose, a admis le portier brestois en conférence de presse. J’y pensais depuis le début de la saison. On en a parlé avec le staff et on a travaillé dur sur son positionnement. » En 24 tentatives avec le PSG, il s’agit seulement du deuxième raté de Neymar.

Un choix payant mais qui n’a pas empêché la victoire parisienne, avec des réalisations d’Angel Di Maria et Kylian Mbappé, nommé un peu plus tôt meilleur joueur de la saison par l’UNFP. Malgré son succès, le PSG n’a pas remporté le titre, laissant au LOSC cet honneur, vainqueur dans le même temps d’Angers (2-1).

Pour Brest, en lutte pour le maintien jusqu’à cette dernier journée, la place de barragiste a été évitée malgré cette défaite. Il s’en est fallu de peu tout de même, seulement 17e avec 41 points, soit une unité d’avance sur Nantes, qui s’est raté pour Montpellier (2-1). Pour la saison prochaine, le club breton devrait connaître du changement avec le départ annoncé d’Olivier Dall’Oglio.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *