La Ligue 2 réticente à la réforme du format des compétitions



Dans un communiqué cinglant, le collège des clubs de Ligue 2 de la LFP ne s’est pas montré favorable, en l’état, à un passage de la Ligue 1 de 20 à 18 équipes.

A deux jours du prochain Conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) où doit être discuté le passage à 18 clubs de la Ligue 1, les crispations montent d’un cran. Le collège de Ligue 2 vient de publier un communiqué pour exprimer la position de la quasi-intégralité des clubs de L2 (seuls Nancy et Sochaux ne se sont pas clairement positionnés) qui se montre réticente à cette réforme.

« A ce jour, les informations et les arguments développés, l’absence d’informations précises sur les positions des diffuseurs à notre égard sur la saison prochaine, et la méthode employée ne permettent pas dans des délais aussi courts à l’ensemble des clubs de L2 de se déterminer favorablement vers la modification du format des compétitions », tranche le collège des clubs de Ligue 2 dans un communiqué.

Ardemment souhaitée par Canal+, la LFP y est favorable

Le collège de Ligue 1 se réunira ce mardi 18 au matin, tandis que le collège de Ligue 2 se retrouvera l’après-midi, pour tenter de trouver une position commune sur cette réforme avant le prochain conseil d’administration, prévu mercredi. Pour rappel, cette réforme des championnats professionnels est ardemment souhaitée par Canal+ dans le cadre des discussions avec la LFP sur le dossier des droits TV.

La LFP et une majorité de clubs de l’élite sont également favorables à ce changement. Ainsi, près de vingt ans après son élargissement, la Ligue 1 pourrait bientôt repasser à 18 clubs. La Ligue de football professionnel et son président Vincent Labrune, soutenus par une majorité de dirigeants de clubs, envisagent de faire passer la Ligue 1 de 20 à 18 équipe à partir de la saison 2022-2023, ce qui signifierait, si une telle réforme était acceptée, que l’exercice 2021-2022 pourrait être le dernier avec 20 équipes en lice.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *