Guardiola raconte la fête du titre et à quel point il a savouré l’arrivée des pizzas



En conférence de presse ce jeudi, Pep Guardiola est revenu sur les festivités de Manchester City à l’occasion du dernier titre de champion d’Angleterre. L’entraîneur espagnol a confié avoir apprécié l’arrivée des pizzas au cours de la soirée, visiblement assez alcoolisée pour lui.

Pep Guardiola a décroché un troisième titre de champion d’Angleterre ce mardi, grâce à la défaite de Manchester United face à Leicester (2-1). L’occasion pour les joueurs de Manchester City et le staff de fêter ce nouveau sacre. Tous se sont réunis à l’académie du club, au coeur d’une bulle sanitaire, en face de l’Etihad Stadium, pour célébrer la victoire.

Déjà vainqueur de la League Cup, Manchester City a même l’occasion d’effectuer le triplé avec la Ligue des champions, dont la finale est prévue à Porto le 29 mai face à Chelsea. Mais avant cette dernière échéance, les Cityzens ont pu décompresser. « Nous avons bu un petit peu. Puis nous avons dansé, ri, nous nous sommes congratulés, a confié l’entraîneur espagnol. Vers 23h30, les pizzas sont arrivés et ça a été le meilleur moment de la nuit. »

« Ici en Angleterre, les fêtes sont juste avec de l’alcool, je ne comprends pas pourquoi »

Quant au fait de savoir quelle a été sa pizza préférée, Pep Guardiola n’était pas en mesure de répondre. « Je ne sais pas, je n’étais pas dans les meilleures conditions pour décider laquelle j’allais manger, a souri Guardiola. Mais toutes étaient très bonnes. Ca a été vraiment le meilleur moment. Ici, en Angleterre, les fêtes sont juste avec de l’alcool. Ce n’est pas de la nourriture. Je ne comprends pas pourquoi. Le moment où ils apporté les pizzas était parfait. »

Manchester City se déplacera sur le terrain de Newcastle ce vendredi soir (21h) pour le compte de la 36e journée de Premier League. Battus par Chelsea en championnat samedi dernier, les Skyblues vont justement pouvoir se servir des dernières affiches de Premier League pour se préparer pour la grande finale européenne.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *