Monaco se confine dans une « bulle de performance » jusqu’à la fin de la saison

Pour préparer les trois ou quatre prochaines rencontres capitales, et se protéger le plus possible du coronavirus, les joueurs et membres du staff de l’AS Monaco vont vivre ensemble, pendant une dizaine de jours, à l’hôtel.

Il lui reste trois matchs, peut-être quatre, et l’AS Monaco a envie de tous les remporter. Qualifié pour la demi-finale de la Coupe de France, le club de la Principauté affrontera ce jeudi le Petit Poucet Rumilly-Vallières (N2), avant de recevoir Rennes en championnat dimanche, d’éventuellement disputer la finale de la Coupe le mercredi 19 , et de finir sa saison de Ligue 1 le dimanche 23 à Lens.

Pour se mettre dans les meilleures dispositions avant cette dernière ligne droite, les joueurs et le staff vont innover, en se confinant dans une bulle de performance dans un hôtel d’Eze, à quelques pas du centre d’entrainement de La Turbie. Une bulle de dix jours pour rester concentrés sur les objectifs de fin de saison: remporter la Coupe de France et conserver la troisième place en championnat, synonyme de qualification pour la Ligue des champions.

Caio Henrique: « Nos familles comprennent que c’est pour notre bien et le bien du club »

« Nous avons créé cette bulle de performance car pendant dix jours, nous allons peut-être disputer quatre matchs importants pour le club, pour nous, explique l’entraîneur croate Niko Kovac. Nous en avons discuté avec Paul Mitchell, James Bunce et évidemment avec Nous voulons être tous ensemble pour bien nous préparer. De plus, c’est une protection qui est nécessaire car nous voulons atteindre notre objectif en nous protégeant le plus possible (du coronavirus) tous ensemble. y a que les joueurs et le staff. « 

Autrement dit, les joueurs de l’ASM ne verront pas leurs proches jusqu’à la fin de la semaine prochaine. Un problème pour eux? Pas pour le latéral gauche Caio Henrique. « C’est dans les habitudes du football, relativise le Brésilien. C’est la même chose quand on part en sélection, nos familles comprennent que c’est pour notre bien et le bien du club. (…) C’est une décision collective, la meilleure décision pour nous tous. Il y a quatre matchs importants à venir. Moi j’ai eu le Covid, mais d’autres non. « 

CC avec Clément Brossard



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.