Garcia s’agace sur une question sur Caqueret

Lors de la conférence de presse à deux jours du déplacement capital de l’OL à Monaco, l’entraîneur des Gones Rudi Garcia n’a pas du tout aimé une question sur la sortie de son jeune milieu de terrain Maxence Caqueret en fin de match face à Lille (2-3). Et il l’a fait savoir sans prendre de pincette.

« Une autre question? Ça a mis un froid dans l’assistance… » Une fois n’est pas coutume, Rudi Garcia a haussé le ton ce vendredi en conférence de presse. La course au podium, mal engagée après la défaite concédée par l’OL dimanche face à Lille (2-3), aurait-elle tendu le coach lyonnais? Difficile à dire mais le technicien est apparu particulièrement agacé lors d’un été interrogé sur Maxence Caqueret et sa sortie en fin de rencontre face aux Dogues après une très belle prestation. A première vue, le sujet ne semble pourtant pas particulièrement sensible. Sauf pour Rudi Garcia.

Vexé, l’ex-entraîneur de l’OM interrompt alors le journaliste qu’il qualifie de « grand manipulateur de statistiques » avant de lui poser froidement une question à son tour: « Vous pouvez me dire le nombre de matchs qu’a fait Maxence Caqueret depuis je suis arrivé en octobre 2019 s’il vous plait?  » Face à l’hésitation du journaliste, Garcia enchaine: « Vous êtes journaliste, vous travaillez. C’est quoi le nombre de match de Maxence Caqueret s’il vous plait? » Et de lâcher sèchement: « Eh ben vous irez travailler et vous me reposerez la question ». Silence dans la salle de presse.

Garcia: « Caqueret a du Tigana »

Relancé par un autre journaliste sur son jeune milieu de terrain après ce moment un peu pesant, Rudi Garcia, un poil plus détendu, s’explique: « Maxence a débuté avec moi en novembre 2019 à Strasbourg. Il avait fait une très mauvaise entame de match. Et puis finalement il a participé à la victoire de l’équipe. Je l’ai déjà dit et je vais me répéter, Maxence est un joueur précieux parce qu’il pense d’abord à l’équipe. ‘équipe, il joue en une touche, il a une bonne vision du jeu. Il a changé physiquement depuis qu’on est arrivé. C’est normal. Quand il a commencé, il avait 19 ans. Il a forcé, il a du Jean Tigana par son intelligence de jeu, par sa capacité à accélérer, à sortir des ballons. S’il y a bien quelqu’un qui croit en lui en interne, c’est moi, sinon je ne l’aurais pas fait jouer. Il ne faut pas faire de raccourci. C’est logique pour un jeune joueur qu’il y ait des hauts et des bas. A moi de le protéger. « 

Maxence Caqueret et les Gones ont rendez-vous dimanche soir à Monaco pour le choc de clôture de la 35e journée de Ligue 1.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *