entre conseils et colère, les remarques de Neymar à Bakker


Titulaire surprise dans le couloir gauche de la défense parisienne, Mitchel Bakker a reçu plusieurs remarques de Neymar, alternant entre conseils et reproches au cours d’une soirée compliquée pour le Néerlandais.

Mitchel Bakker (20 ans) a connu des sentiments diffus, mercredi soir lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions entre le PSG et Manchester City (1-2). Le Néerlandais a d’abord connu la joie d’être titularisé pour ce choc après ses entrées solides face au Bayern en quarts. Le challenge était de taille et il a en partie répondu aux attentes en première période. La suite fut plus compliquée avec des pertes de balle, une défense à reculons face à la pression de Mahrez and co dans son couloir et quelques mauvais choix.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Manchester City-PSG en Ligue des champions

Sa tâche n’a pas été facilitée par certains de ses partenaires. Présent dans sa zone, Neymar l’a souvent conseillé dans ses choix: ‘bouge’, ‘viens’. Mais le Brésilien s’est aussi agacé à plusieurs reprises face au déchet de son jeune partenaire (20 ans), presque novice à ce niveau. Arrivé dans l’anonymat au PSG en 2019, Bakker a seulement disputé son neuvième match de Ligue des champions mercredi, dont seulement trois titularisations. L’exaspération ostentatoire de Neymar à son égard a d’ailleurs fait tiquer Jérôme Rothen.

>> PSG-Manchester City: les infos en direct

Un échange entre Neymar et Bakker
Un échange entre Neymar et Bakker © Capture

« A un moment, il s’en est pris à Bakker sur le côté gauche parce qu’il lui a mis un mauvais ballon, regrette l’ancien milieu de terrain du PSG. Tout Neymar qu’il est – il est gentil, c’est un génie, OK, je suis le premier à le dire -, quand il est dans cet état d’esprit… Il perd un ballon sur deux, il ne fait pas d’efforts pour le collectif et s’en prend à un jeune joueur qui a peut-être fait sa meilleure première mi-temps depuis qu’il est arrivé au PSG, c’est inadmissible. »

Titulaire pour le retour?

L’ancien milieu gauche du PSG aurait souhaité plus de compréhension et de pédagogie de la part de la star parisienne, plus prompte à critiquer. A sa décharge, Bakker a parfois semblé esseulé sur son côté, en raison notamment de manque de repli de Neymar. Sa présence au match retour dans une semaine à l’Etihad Stadium s’inscrit en pointillés.

Jugé trop juste physiquement mercredi, Abdou Diallo lui sera peut-être préféré s’il est apte. Le mystère plane toujours sur l’état de forme de Layvin Kurzawa alors que Juan Bernat, numéro 1 au poste la saison dernière, n’est plus très loin de la reprise après une grave blessure au genou. Autant d’absences qui ont propulsé Bakker comme titulaire d’une demi-finale de Ligue des champions. Arrivé comme joueur de complément et numéro 4 dans la hiérachie, le défenseur n’était pas vraiment attendu dans ces hautes sphères il y a quelques mois.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *