quatre fois plus d’argent pour les clubs dès la saison prochaine

L’UEFA a officialisé ce mardi le nouveau modèle de redistribution des revenus en Ligue des champions féminine. Grâce à un budget multiplié par quatre, les participants vont toucher plus et les clubs non engagés vont également pouvoir bénéficier d’une subvention.

L’UEFA y voit un « pas de géant dans la bonne direction ». L’instance dirigeante du football européen a annoncé ce mardi que le nouveau format de la Ligue des champions allait féminin permettre une redistribution quatre fois plus importante avant. Ce sont désormais 24 millions d’euros qui doivent être répartis grâce à l’augmentation des droits de sponsoring et des droits TV.

La redistribution ne concerne pas seulement les clubs engagés dans le tournoi. L’UEFA explique qu’elle «s’engage aussi à redistribuer 23% des 24 millions d’euros disponibles au moyen de versements de solidarité aux clubs non participants de chacun des championnats nationaux européens de première division graphique dans la compétition. être réinvestis dans le développement du football interclubs féminin « .

Pour les participants, la hausse des primes est significative. Un club qui disputait les huitièmes de finale dans le format actuel pourra toucher cinq fois plus à partir de la saison prochaine, en recevant au minimum 400.000 euros. Le vainqueur pourrait gagner jusqu’à 1,4 million d’euros, en fonction de ses résultats.

« Une vision à long terme »

« Le développement du football féminin ne doit pas être dicté par l’appât du gain à court terme, mais bien par une vision à long terme », a confié ce mardi Aleksander Čeferin, le président de l’UEFA, dans des propos qui font écho à la crise de la Super League dans le football masculin. « Grâce aux versements de solidarité sur ce projet repos et grâce à l’augmentation des primes, le moindre euro généré par la Ligue des champions féminine, et même davantage, sera reversé au football féminin », a ajouté le dirigeant slovène.

À partir de la saison 2021-2022, le nouveau format de la Ligue des champions féminins prévoit une phase de groupes (il n’y a que des matchs à élimination directe dans la formule actuelle). Il y aura quatre poules de quatre équipes, puis des quarts de finale à partir de desquels sera ajouté l’assistance vidéo à l’arbitrage.

Par ailleurs, l’UEFA a également officialisé une mesure pour protéger les footballeuses qui tombent enceinte. À compter de la saison prochaine, les clubs de la Ligue des champions féminins pourront remplacer temporairement et à tout moment les joueuses devant prendre un congé maternité. Ces dernières pourront également réintégrer leur effectif dès le désir.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *