Maignan aurait un accord de cinq ans avec les Rossoneri

Selon la Gazzetta dello Sport, l’AC Milan aurait assuré ses arrières avec Mike Maignan en cas d’échec dans le dossier Donnarumma, que les Rossoneri recherchent encore à prolonger. Le gardien français coûterait environ 18 millions d’euros.

Et si Gianluigi Donnarumma était remplacé par Mike Maignan dans les buts de l’AC Milan? L’idée commence à faire son chemin dans l’esprit des décideurs milanais, échaudés par la tournure des événements avec le prodige italien formé au club. Les négociations entre les représentants du gardien et la direction du club sont au point mort. Des signaux étaient attendus lors de la prolongation de Zlatan Ibrahimovic, mais ils ne sont pas venus de la part de Mino Raiola, qui gère les intérêts du Suédois et de Gianluigi Donnarumma, nous apprend la Gazzetta dello Sport.

Maignan n’en finit plus de briller avec Lille

Le temps presse pour l’AC Milan, car le contrat du gardien italien arrive à son terme au mois de juin. Pour ne pas être prix au dépourvu, la direction du club a avancé sur d’autres pistes, et notamment celle qui mène à Mike Maignan. Selon la Gazzetta dello Sport, l’AC Milan serait tombé d’accord avec le gardien français et son entourage pour un contrat de cinq ans, et un salaire annuel net de trois millions d’euros. Les Rossoneri ont également imaginé une option où Maignan et Donnarumma, s’il devait finalement rester, pourrait coexister au sein du club.

Quoiqu’il en soit, Mike Maignan arriverait pour un montant avoisinant les 18 millions d’euros, selon les informations de la Gazzetta. Ce qui répondrait aux exigences du LOSC. Maignan n’en finit plus de briller dans la cage lilloise, au point d’être peut-être le meilleur atout du leader nordiste dans la course au titre avant d’affronter Lyon dimanche soir, dans un choc crucial à cinq journées de la fin du championnat. Troisième gardien de l’équipe de France derrière l’indétrônable Hugo Lloris, dont il est appelé à succéder, et l’expérimenté Steve Mandanda, le Guyanais de 25 ans et une prison de plus en plus d’ampleur au sein du vestiaire de Lille.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *