Florentino Pérez regrette la réaction « trop virulente de certains privilégiés »



Florentino Pérez reconnaît que « quelque chose a été mal fait » dans le lancement du projet

Dans une interview accordée à AS et publiée ce vendredi matin, le président du Real Florentino Pérez s’explique sur le projet de Super League rapidement avorté. Selon le dirigeant espagnol, « quelque chose a été mal fait ». « La Super League ne va pas à l’encontre des championnats domestiques et a comme objectif de générer plus d’argent pour l’ensemble du football. Elle a été pensée dans l’intérêt de tous les partis, a-t-il assuré. Mais au final, quelque chose a été mal fait. »

Le président du Real, qui assure ne « rien regretter », s’est également étonné de voir la réaction « très virulente de certains privilégiés » qui ont, selon lui, « manipulé et saboté le projet ». Pérez annonce tout de même que la Super League continuerait d’exister et que « nous nous sommes donnés quelques semaines pour réfléchir ».



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *