Sergio Ramos s’éloigne du Real, Modric a prolongé

Les hommes de base de Zinédine Zidane, Luka Modric et Sergio Ramos ont des situations diamétralement opposées au Real Madrid. Florentino Perez a révélé que le premier avait déjà prolongé, avant de confier son pessimisme sur la suite de l’aventure madrilène du second.

Les grandes manœuvres sont déjà enclenchées au Real Madrid. Vainqueur à trois reprises de la Ligue des champions sous la houlette de Zinédine Zidane (2016, 2017 et 2018), le Real souhaite toujours s’appuyer sur le groupe qui a régulièrement marché sur l’Europe durant les cinq dernières années. Homme fort de Zidane, la prolongation de Luka Modric, indéboulonnable milieu croate de 35 ans, était l’une des priorités pour l’entraîneur français.

Elle est désormais actée, selon son président Florentino Perez. « Il a déjà signé sa prolongation et on a trouvé un accord depuis longtemps », a assuré le dirigeant à la Cadena Ser mercredi soir, sans attendre la durée du contrat du Ballon d’or 2018, vainqueur de quatre Ligues des champions et de deux Championnats d’Espagne. La prolongation n’a pas encore été officialisée par son club.

>> Toutes les infos mercato du jour en direct

« J’aime Sergio (Ramos) comme un fils … »

En revanche, les choses semblent toujours plus se compliquer au sujet de Sergio Ramos, pour qui la situation « n’est pas la même ». « Sergio Ramos n’a pas signé de nouveau contrat à ce jour – et je ne sais pas pourquoi », a regretté son président Florentino Perez mercredi soir à la Cadena Ser. « J’aime Sergio comme un fils. Mais la situation est ce qu’elle est. Il le sait, et moi aussi », poursuit le dirigeant au sujet des finances du club.

Arrivé au Real Madrid en 2005 en provenance du FC Séville, Sergio Ramos pourrait prochainement quitter un club où il est devenu le capitaine emblématique. En fin de contrat en juin prochain, le défenseur de 35 ans n’a pas encore prolongé son bail, et semble s’éloigner toujours plus de la Maison blanche.

Dans un entretien accordé à El Chiringuito plus tôt dans la semaine, Florentino Perez avait déjà confié son pessimisme sur ce dossier. « J’adore Sergio Ramos mais nous sommes dans une très mauvaise situation financière, personne ne met l’argent et nous devons être réalistes, nous sommes tous très mal. Il n’a pas accepté de baisser son salaire cette saison. »

Romain Daveau Journaliste RMC Sport



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *