la Juventus s’écroule en bourse après la défection des clubs anglais



Le départ des six clubs anglais du projet Super League a fait très mal à la Juventus Turin sur les marchés boursiers. L’action du club italien a encore perdu de sa valeur.

Le titre de la Juventus Turin s’écroule mercredi matin à la bourse de Milan, avec une baisse de plus de 10% à l’ouverture, après la défection des clubs anglais dans le projet de Super League dont le club italien est l’un des instigateurs.

>> La crise de la Super League en direct

L’action de la Juventus, qui avait atteint lundi son plus haut niveau (0,911 euro) depuis septembre 2020 après l’annonce de la création de cette Super League, a déjà baissé mardi (-4,23%) et était de nouveau orientée à la baisse mercredi matin, à -12,32% (à 0,765 euros) deux heures après l’ouverture.

Le volte-face du président Agnelli

Les créateurs de la Super League ont réagi à ce départ des clubs anglais en annonçant qu’ils allaient « reconsidérer les étapes les plus appropriées pour remodeler le projet », ce qui s’apparente à une suspension du projet.

Le président de la Juventus Turin, Andrea Agnelli, estime même à titre personnel que le projet de Super League porté par douze clubs européens ne peut exister sans les six clubs anglais qui ont renoncé mardi, a appris l’AFP mercredi auprès de son entourage. 

Dans un entretien publié mercredi par la Repubblica mais accordé mardi avant l’annonce du retrait anglais, le président de la Juventus continuait de soutenir ce projet: « Entre nos clubs, il y a un pacte de sang, on va avancer. (Le projet) a 100% de chances de succès », affirmait alors celui qui est apparu très rapidement comme l’un des principaux soutiens du projet avec le président du Real Madrid Florentino Perez.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *