Perez dément avoir invité le PSG et ne craint pas des sanctions



« Nous n’avons pas invité le PSG » assure Perez

Le PSG, comme le Bayern Munich et Dortmund, a choisi de rester fidèle à la Ligue des champions et de soutenir l’UEFA. Cela constitue un choix fort de la part du club francilien, qui n’a pas voulu rejoindre la Super League. Mais de son côté, Florentino Pere assure ne pas avoir invité le club français. Pas plus que les deux grandes formations de Bundesliga.

« Pour l’instant, nous n’avons pas invité le PSG, on commence avec les douze clubs fondateurs, a confié le Madrilène pour El Chiringuito. On pense que le PSG pourrait nous rejoindre mais je ne peux pas m’avancer parce qu’on en a pas encore parlé, ni avec les deux clubs allemands. Nous avons douze clubs fondateurs et nous pouvons en avoir quinze », assure Florentino Perez, le président de la Super League, dans l’émission El Chiringuito en Espagne.

Milner ne veut pas de la Super League

Directement concerné après avoir vu Liverpool rejoindre la Super League dès sa fondation, James Milner espère que la compétition ne verra pas le jour. Le milieu des Reds l’a clraiment fait savoir après le nul de l’équipe anglaise contre Leeds (1-1) en Premier League.

« Je n’aime pas ça, j’espère que ça ne se fera pas », a lancé le vétéran de 35 ans.

Un membre de l’UEFA veut exclure les frondeurs des demies de C1

Jesper Moller, président de la Fédération danoise de football et membre du comité exécutif de l’UEFA, s’est clairement prononcé en faveur d’une exclusion des clubs concernés de toutes les compétitions européennes. Le dirigeant cible en particulier tous les clubs encore qualifiés en demi-finale de Ligue des champions (Real Madrid, Manchester City et Chelsea).

« Ces clubs doivent partir, et je m’attends à ce que cela se produise vendredi, a expliqué Jesper Moller. Et ensuite nous verrons comment nous terminons la Ligue des Champions »

Dani Alves s’oppose à la Super League

Joueur le plus titré de l’histoire du foot européen (29 trophées), avec notamment trois victoires en Ligue des champions, Dani Alves a publié un message pour s’opposer à la Super League. Rentré au Brésil, l’ancien latéral passé par le PSG, le Barça ou encore la Juventus s’en prend à ceux qui veulent s’accaparer le football du peuple.

« Le football a été, est, et sera toujours un sport qui transforme les vies, a lancé le Brésilien sur les réseaux sociaux. Ne permettons pas que des hauts-de-forme gâchent ces chances des petits de rêver à devenir des grands. »

Bonjour à tous,

La création de la Super League par douze géants du football mondial et européen a engendré un conflit terrible entre l’UEFA et les équipes représentées. Leader des frondeurs, Florentino Perez (président du Real Madrid) assuré ne pas avoir peur des menaces de l’UEFA et d’Aleksander Ceferin. Selon le patron de la Super League, l’instance européenne n’a pas le pouvoir d’exclure les joueurs impliqués dans cette nouvelle compétition. Depuis l’officialisation de cette rupture, les supporters s’unissent pour exprimer leur mécontentement, les gouvernements montent au créneau pour soutenir les fédérations et ligues et plusieurs joueurs et clubs critiquent l’avidité qui a mené à la création de la Super League. Des joueurs comme Benjamin Pavard (Bayern Munich) ou Ander Herrera (PSG) ont rappelé l’importance de la Ligue des champions et de l’enjeu sportif à leurs yeux.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *