« Ça va à l’encontre du football que j’aime », déplore Di Meco

Dans le Super Moscato Show, ce lundi sur RMC, Éric Di Meco s’est à son tour élevé contre la Super League. Un projet qui nuit au « football du mérite » selon notre consultant.

En France aussi, les anciens joueurs commencent à grogner contre la Super League. Dans le Super Moscato Show, ce lundi sur RMC, Éric Di Méco a longuement critiqué le projet, qui va selon lui contre le sens de l’histoire. « Il va sans dire que ça va à reconnaître du football que j’ai connu, que j’ai aimé et que j’aime toujours, c’est-à-dire le football du mérite et du risque », s ‘ est-t-il insurgé.

L’ancien Marseillais a pointé du doigt les deux principaux responsables, selon lui, de la situation actuelle: les président cupides et l’UEFA. « Les clubs veulent toujours plus d’argent pour fonctionner, at-il regretté. Ils veulent éviter le risque et l’incertitude du sport, alors qu’ils ont des budgets et des salaires astronomiques. En Premier League, il y a dix clubs qui jouent la Ligue des Champions et deux « gros » vont surement rester sur le carreau. Ils veulent éviter ça. « 

L’UEFA « aussi responsable »

L’UEFA en également pris pour son grade. « Je pense qu’à un moment donné, ils sont aussi responsables, at-il accusé. Michel Platini avait défendu sa vision du football: si tu travailles mal, tu es rétrogradé, si tu travailles bien, tu es récompensé et quand tu es Dans un petit pays, tu peux avoir ta chance. On est en train de payer son départ. Pour éviter d’arriver à la Super League, l’UEFA avait fait beaucoup de concessions aux gros clubs, au point que la Ligue des Champions sacrait toujours les mêmes équipes ces dernières années. Et même ça, ça ne leur suffit pas. « 

Pour autant, il n’est pas résigné quant à l’évolution de la Super League. « Je pense que l’UEFA a un gros pouvoir de nuisance, mais il faut que ça tape fort, at-il expliqué. Les autres qui ont un pouvoir de nuisance, ce sont les supporters. Si ce qu’on leur propose ne leur convient pas au niveau de la philosophie, ils n’ont qu’à plus acheter. À un moment donné, la réussite viendra d’elle-même « .



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *