l’ASM fait le break et répond au PSG



Oudin et Ben Arfa sortent

Zerkane et De Préville les remplacent.

Tchouameni gère tranquillement le milieu

Encore une prestation convaincante du milieu monégasque. Pas sa plus flamboyante, même si sa passe décisive est parfaite, mais c’est du solide.

Costil bouche bien l’angle

Monaco avait des espaces. La passe en profondeur pour le Russe est un peu trop longue et le met dans un angle impossible, surtout avec la sortie de Costil.

Le suspense semble vraiment éventé

On se rassurera en se disant que Monaco n’a pas l’air de vouloir baisser le pied, et que la fin de match sera animée dans tous les cas.

MONACO FAIT TOUT DE SUITE LE BREAK !

Long ballon de Costil. Monaco récupère et Tchouameni peut lancer Gelson Martins, à la limite du hors jeu, qui gagne son duel avec Costil. 0-2 !

Bordeaux n’a pas tiré en première période

Une stat qui montre à quel point Monaco a réussi à s’installer dans le camp adverse et à y laisser les Girondins.

C’est reparti !

Aucun changement à la pause.

C’est la pause et Monaco répond pour l’instant au PSG

Le club de la Principauté revient provisoirement à un point de Paris, grâce à un but de Volland qui a validé une première période à sens unique. Mais il n’y a que 0-1 et tout reste donc possible.

Deux minutes de temps additionnel

C’est annoncé pendant que Ben Arfa bute sur la défense, ce qui permet au moins de nous rappeler qu’il était sur le terrain.

On espère que le cameraman ne va pas s’endormir à force de ne filmer que le côté droit

Le jeu se passe très majoritairement (stats : fais confiance cousin) dans le camp bordelais.

Maripan tout proche du csc

Oudin centre fort devant le but. Maripan dégage comme il peut et n’est pas malheureux de voir le ballon finir en six mètres.

Monaco semble avoir fait le plus dur

On ne va pas se mentir, on a bien du mal à imaginer comment Bordeaux pourrait faire douter le club de la Principauté. Mais dans le football tout est toujours possible, et en Ligue 1 encore plus (il suffit de voir PSG-ASSE plus tôt dans la journée).

VOLLAND !

Quel numéro de l’Allemand pour ouvrir le score : crochet du gauche devant Baysse, frappe forte du droit pour battre Costil. 0-1 pour Monaco !

Monaco augmente la pression

Bordeaux ne ressort pas de son camp en ce moment. Et est même souvent à neuf dans sa surface.

Mexer remplace Koscielny

L’international français avait déjà rejoint le banc et ne pouvait plus poursuivre. Ses coéquipiers sont de nouveau à 11.

Koscielny doit sortir

C’est forcément un coup dur pour les Girondins, qui perdent leur capitaine et taulier défensif.

Kovac n’a pas l’air totalement satisfait de ses joueurs

Ils ont eu la plus grosse occase et font meilleure impression, mais semblent encore en avoir sous le pied.

Fofana est le premier joueur averti

Le milieu monégasque accroche Adli sur plusieurs mètres.

COSTIL GAGNE SON DUEL DEVANT GOLOVIN !

Ben Yedder chipe le ballon à Baysse et centre en retrait pour le Russe au coin des six mètres. Mais la frappe de Golovin est repoussé du pied par Costil.

Monaco est moins dangereux

Bordeaux a un peu plus le ballon qu’en début de match, et l’ASM n’arrive plus vraiment à être déstabilisant lorsqu’il l’a.

Ça ronronne un peu

Les Girondins font tourner le ballon, sans vraiment arriver à rentrer dans le dernier tiers mais en ayant au moins un peu de répit défensivement.

Les Girondins défendent comme ils peuvent

Ben Yedder avait du temps dans la surface, mais sa passe en retrait pour Volland est un peu molle.

Monaco met la pression d’entrée

Bordeaux a du mal à ressortir le ballon et est confiné dans son camp.

Il y a du soleil à Bordeaux

Et ça va compliquer la tâche des téléspectateurs, mais surtout des joueurs et des gardiens. Le terrain est à moitié dans l’ombre et à moitié au soleil, attention à ne pas perdre le ballon des yeux lors du passage d’une partie à l’autre.

C’est parti !

Coup d’envoi donné par Monaco.

Monaco s’était imposé 4-0 à l’aller

Les Girondins étaient pourtant alors devant l’ASM au classement. Autant dire que beaucoup de choses ont changé depuis cette 9e journée.

Compo de Bordeaux: Lacoux, 19 ans, est titulaire

On verra comment s’animent les Girondins, qu’on peut imaginer aussi bien à trois qu’à quatre derrière avec cette composition.

Bordeaux: Costil – Baysse, Koscielny, Benito – Lacoux, Adli, Basic, Sabaly – Oudin, Ben Arfa – Hwang.

Remplaçants: Poussin, Mexer, Kwateng, Poundjé, Séri, Zerkane, Briand, De Préville, Traoré.

Compo de Monaco: sans Jovetic, avec le duo Ben Yedder-Volland

Kovac a des problèmes de riche. Alors que Jovetic semblait en forme en ce moment, l’entraîneur de Monaco décide cette fois d’aligner la paire Volland-Ben Yedder pour mettre la pression sur la défense bordelaise.

Monaco: Lecomte – Sidibé, Maripan, Badiashile, Henrique – Gelson, Fofana, Tchouameni, Golovin – Volland, Ben Yedder.

Remplaçants: Mannone, Majecki, Disasi, Ballo-Touré, Diop, Jovetic, Florentino, Aguilar.

Suivez Bordeaux-Monaco ! Coup d’envoi à 17h05

C’est un choc des extrêmes, comme on dit. Monaco est troisième au coup d’envoi et doit gagner pour revenir à un point du PSG, vainqueur sur le fil contre l’ASSE, et à deux de Lille. Bordeaux est de son côté en train de sombrer, avec une seule victoire sur les douze derniers matchs.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *