face à la crise, Gasset demande « la mobilisation générale »



Les Girondins se sont lourdement inclinés à Saint-Etienne (4-1), ce dimanche pour le compte de la 32e journée de Ligue 1. Déçu mais pas abattu, l’entraîneur bordelais appelle ses joueurs à être « mobilisés ».

Bordeaux n’avance plus. Pire, les Girondins reculent dangereusement au classement. Ce dimanche, l’équipe de Jean-Louis Gasset a été giflée par Saint-Etienne (4-1) dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1. Il s’agit de la 10e défaite lors des 12 derniers matchs pour les Bordelais, désormais 15es avec seulement six points d’avance sur le barragiste provisoire, Nîmes.

Autant dire que la fin de saison s’annonce délicate même si Jean-Louis Gasset refuse de baisser les bras. « Il faudra peut-être être moins beau mais je ne vais pas abdiquer, prévient-il. Il faut continuer, être mobilisé, solidaire surtout. Il faut se dire que c’est possible. »

Gasset: « J’ai une équipe qui n’est pas agressive »

Déçu mais déterminé, l’ancien adjoint de Laurent Blanc s’agace néanmoins un peu lorsqu’on lui rappelle les très mauvais résultats de son équipe en 2021 : « C’est une période comme ça. Vous voulez que je vous dise quoi ? Qu’en janvier, on a gagné trois fois et que depuis on ne gagne plus un match ? On le subit. On essaye, on travaille, on tente mais il y a souvent un petit détail qui vient nous enlever le mental, l’agressivité. J’ai une équipe qui n’est pas agressive. Vous voulez que je fasse quoi ? Je ne vais pas inventer un joueur qui va amener au milieu le… Ce n’est pas un problème de système, c’est un problème d’agressivité. (…) Après, sur la fin, peut-être qu’on lâche un peu car la période est dure. »

Pas simple, alors que c’est une impressionnante équipe de Monaco qui se présentera au Matmut Atlantique dans une semaine. « Il ne faut pas lâcher, met en garde Jean-Louis Gasset. On essaye de mobiliser tout le monde. On demande la mobilisation générale. L’heure est dure. »

ABr avec GB à Saint-Etienne



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *