Mbappé, toujours plus vite, plus haut, plus fort



Le PSG accueille le Bayern Munich, ce mardi, en quart de finale retour de la Ligue des champions (21h sur RMC Sport 1). Après son doublé à l’Allianz Arena la semaine dernière, Kylian Mbappé a l’occasion de confirmer sa montée en puissance dans la compétition. En se positionnant comme un prétendant au titre de meilleur joueur du monde.

Il a passé la vitesse supérieure. Et ça fait de gros dégâts. Depuis le début de l’année, Kylian Mbappé est tout simplement irrésistible en Ligue des champions. L’arrivée des matchs couperets a permis à l’attaquant du PSG d’élever son niveau de manière assez spectaculaire. Avec une classe de taulier et un rendement dévastateur. Son festival au Camp Nou a marqué les esprits mi-février (1-4). Jamais un joueur n’avait autant malmené le Barça dans un match à élimination directe depuis sa création en 1899. Sans être aussi flamboyant, il a transformé sereinement son penalty lors du retour à Paris (1-1).

Avant de se montrer à nouveau phénoménal, la semaine dernière, sous la neige de l’Allianz Arena. Avec un doublé salvateur dans l’antre du Bayern Munich, qui n’avait plus perdu à domicile depuis près d’un an et demi (toutes compétitions confondues).

Plus décisif que Messi et Ronaldo au même âge

Des performances qui s’ajoutent à ses 2 buts inscrits face à Basaksehir, en décembre dernier, lors du dernier match de la phase de poules (5-1). Le champion du monde reste donc sur 8 buts en 4 matchs de C1. Dont cinq à l’extérieur. C’est stratosphérique. Et la réception du Bayern, ce mardi en quart de finale retour (21h sur RMC Sport 1), lui offre l’opportunité d’embellir un peu plus le tableau. S’il flambe à nouveau face aux coéquipiers de Manuel Neuer, le crack de l’équipe de France se positionnera comme un prétendant naturel au titre de meilleur joueur du monde. A deux mois du début de l’Euro.

Auteur de 33 réalisations et 10 passes décisives en 39 apparitions, Mbappé avance à un rythme effréné cette saison. Mais le meilleur buteur de Ligue 1 semble avoir encore franchi un palier en Ligue des champions, où il compte 27 buts en 43 apparitions depuis le début de sa carrière. A 22 ans et 4 mois. Au même âge, Lionel Messi en était à 18 buts. Karim Benzema en avait inscrit 13. Cristiano Ronaldo n’en comptait que 3 et Robert Lewandowski n’avait même pas disputé un match dans la compétition.

Dans une forme éblouissante

Mais depuis son arrivée dans la capitale, à l’été 2017, il a souvent été reproché à l’ancien Monégasque de ne pas répondre présent lors des grands rendez-vous européens. Sa frappe trop axiale lors de la finale de Lisbonne restera comme une frustration éternelle pour les supporters du PSG. Mais il faut se rappeler que le surdoué de Bondy évoluait alors avec une cheville douloureuse.

Huit mois plus tard, il semble en pleine possession de ses moyens. En témoigne sa prestation à Strasbourg, samedi en championnat (1-4). Un match décisif dans la course au titre que Mbappé a débloqué au quart d’heure de jeu. Avec une facilité déconcertante. Mauricio Pochettino l’a d’ailleurs fait jouer quasiment toute la rencontre, malgré un calendrier infernal. En expliquant que son joyau avait besoin d’être sur le terrain « pour être heureux ». A lui d’en apporter une nouvelle preuve face au Bayern. Pour envoyer Paris dans les étoiles. Et faire un pas de plus vers un son destin doré…

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour voir PSG-Bayern et tous les matchs de la Ligue des champions



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *