belle victoire des bleues, sans les lyonnaises

Les Bleues ont battu 3-1 l’Angleterre, vendredi soir à Caen en match amical. En l’absence de nombreuses joueuses lyonnaises, elles se sont appuyées sur les attaquantes parisiennes pour poursuivre leur belle série d’invincibilité.

Les Bleues restent invaincues. L’équipe de France féminine de football s’est imposée avec une bonne prestation contre l’Angleterre (3-1), vendredi soir à Caen en match amical. La sélection de Corinne Diacre compte désormais cinq victoires de suite, mais aussi saisir matchs sans défaite (le dernier revers remonte à juin 2019).

Fait rare: aucune joueuse de l’Olympique Lyonnais n’a participé à cette rencontre. Eugénie Le Sommer, la seule à faire partie du groupe, compte tenu d’une épidémie de coronavirus dans le club rhodanien, a passé la rencontre sur le banc de touche.

Les Parisiennes ont pris le relai

Avec la latérale montpelliéraine Marion Torrent capitaine, les Bleues ont pu compter sur Sandy Baltimore pour ouvrir le score en première période (32e). Une frappe sur la barre de l’ailière parisienne, très en vue, une suite provoqué un penalty sur Elisa De Almeida. Viviane Asseyi s’est chargée de transformer et de porter le score à 2-0.

C’est un autre penalty, cette fois pour les Anglaises – brassard noir au-dessus du maillot en hommage au prince Philip – qui a permis à Francesca Kirby de réduire l’écart (79e). Mais grâce à un débordement sur le côté droit de Kadidiatou Diani, Marie-Antoinette Katoto a pu sceller la victoire (82e).

Place aux championnes du monde

Corinne Diacre s’est félicitée de cette « bonne victoire » au micro de W9: « Il y a eu quelques moments difficiles (…) mais j’ai eu un groupe solide, qui avait envie de défendre les couleurs et le maillot ce soir . Elles ont même plutôt bien fait. On est vraiment très satisfaites de la victoire « .

Le prochain rendez-vous est de taille. Au Havre, mardi soir, les Bleues vont se frotter aux États-Unis. Elles n’avaient plus affronté les Américaines depuis … il s’agit juste de la dernière défaite française.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *