Longoria dévoile un secret sur ses méthodes de recrutement

Interrogé samedi par Canal +, le nouveau président de l’OM, ​​Pablo Longoria, ex-recruteur pour plusieurs clubs européens, a raconté comment il sonde un joueur avant de le recruter.

Si ce n’est pas un entretien d’embauche traditionnel, mieux vaux quand même ne pas se louper rencontre Pablo Longoria. Malgré son jeune âge, 34 ans, le nouveau président de l’Olympique de Marseillais a un solide bagage en terme de recrutement. De Huelva à Valence en passant par l’Atalanta, Sassuolo et même la Juventus, l’Espagnol a toujours occupé des fonctions liées au mercato. Des responsabilités qui ont conduit jusqu’au poste de directeur sportif de l’OM avant d’être promu président après le départ de Jacques-Henry Eyraud.

Pablo Longoria a donc l’habitude d’être au contact des joueurs. Surtout de ceux qu’ils convoitent. Pour éviter les mauvaises surprises voire carrément les mauvaises pioches, il a rencontré tous les atouts de son côté, allant jusqu’à « espionner » ses cibles pour savoir comment elles se préparent aussi hors des terrains. « Je cherche à avoir beaucoup d’informations sur les joueurs, confirme-t-il au micro de Canal + à la veille de OM-Dijon, match de clôture de la 31ème journée de Ligue 1. C’est pratiquement obligatoire, dîner avec eux , connaître le personnage, poser des questions difficiles… « 

Il a charrié Diakhaby sur son poids

e les recruter, Pablo Longoria, lui, prend le contre-pied. Il cite comme exemple l’ancien défenseur de l’OL, Mouctar Diakhaby, recruté par Valence en 2018 alors qu’il occupait le poste de directeur sportif. « Je suis allé à Lyon pour le rencontrer. Je lui ai dit: ‘t’es lourd' », raconte le patron olympien en éclatant de rire. C’est la première question que je lui ai posée avant de dire: ‘Tu es le meilleur du monde!’ Pour Longoria, l’idée est mettre ses possibles recrues en difficulté. « Je leur dis: ‘si tu ne veux pas travailler, avoir du respect, te mettre tous les jours dans les conitions d’avoir des défis…’, je leur dis: » ne viens pas parce que tu vas souffrir. « 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *