« Il faut qu’on soit plus costaud », martèle Marquinhos avant le Bayern



Après la défaite du PSG ce samedi contre Lille (1-0) dans le choc de la 31e journée de Ligue 1, Marquinhos estime que son équipe ne peut plus se trouver d’excuses et doit vite se reprendre pour réussir son quart de finale aller de Ligue des champions.

« C’est décevant. A chaque fois qu’on perd, on dit la même chose… » Interrogé au micro de Canal+, Marquinhos n’a pas caché son amertume après la défaite du PSG ce samedi face à Lille (1-0), dans le cadre de la 31e journée de Ligue 1. Un résultat synonyme de première place pour les Dogues. Et une grosse déception pour les Parisiens, repoussés à trois points de la tête du classement et en panne d’idées à quatre jours de leur quart de finale aller de Ligue des champions contre le Bayern Munich (sur RMC Sport).

« Il faut qu’on soit plus costaud »

« Ça a manqué d’engagement. Ils ont marqué un but et se sont mis dans un confort. On n’a pas réussi à marquer. Des joueurs reviennent de sélection, d’autres n’étaient pas dans leur meilleure forme. Il ne faut pas donner d’excuses. A la maison, il faut qu’on soit plus costaud que ça, il faut s’imposer. Beaucoup d’équipes se sont imposées ici cette année. Ce n’était pas dans nos habitudes. Il faut que l’on reprenne ça en main », a souligné Marquinhos.

Dominateur mais apathique offensivement, Paris a été surpris par une formation lilloise bien plus disciplinée et soudée. Jonathan David a profité du manque de maîtrise adverse pour inscrire l’unique but de la rencontre (20e).

« On arrive dans un moment important de la saison, il faut se mettre dans de meilleures conditions le plus rapidement possible. C’est notre point négatif cette saison, on a des hauts et des bas, il faut surtout plus de régularité, ce qu’on a eu ces dernières saisons. Il ne faut pas tout jeter en l’air, des choses importantes arrivent, on peut encore faire de belles choses. Il faut se concentrer sur le positif et ce qu’on peut améliorer pour le prochain match, l’un des plus importants de la saison pour nous. Il faut être à 100% », a martelé Marquinhos.

Au Parc des Princes, certains éléments ont particulièrement déçu à l’image de Thilo Kehrer, symbole des lacunes défensives parisiennes, et Neymar, exclu en fin de match après une embrouille avec Tiago Djalo.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *