« Je me dis toujours que je suis le meilleur », Mbappé assume son ego



Dans un entretien diffusé par RMC Sport, Kylian Mbappé aborde la question de l’ego et explique pourquoi ce sujet ne doit pas être tabou selon lui. « Il faut se persuader que vous êtes capable de faire de grandes choses », confie l’attaquant du PSG.

« Dans ma tête je me dis toujours que je suis le meilleur. » Dans un entretien diffusé par RMC Sport, à retrouver en intégralité sur le site et l’application RMC Sport ce samedi à 10h et à la télévision sur RMC Sport 1 ce samedi à 20h45, Kylian Mbappé s’est confié sur la question de l’ego dans le sport. Parfois critiqué pour son attitude, l’attaquant du PSG et de l’équipe de France assume totalement d’avoir confiance en lui. Pour lui, avoir de l’ego, qui plus est pour un sportif, n’a rien d’anormal. Au contraire.

« Bien sûr qu’il est important parce que, quand vous êtes dans le dur, personne d’autre que vous-même ne va vous pousser. Et il faut que vous vous persuadiez que vous êtes capable de renverser des montagnes. Les gens ne comprennent pas l’ego mais quand tu n’es pas bien, il n’y a personne qui va venir chez toi te dire que tu es capable de faire ça. Il n’y a que toi et ton « mindset » (état d’esprit). Ce n’est que toi. Il faut se persuader que vous êtes capable de faire de grandes choses », affirme-t-il.

« On n’explique pas vraiment ce qu’est l’ego »

C’est cet état d’esprit qui le pousse au quotidien à progresser. « A chaque fois que je rentre sur un terrain, je me dis toujours que je suis le meilleur et pourtant j’ai joué sur des terrains où il y avait Messi et Cristiano (Ronaldo). Ce sont des meilleurs joueurs que moi, ils ont fait un milliard de choses de plus que moi. Mais dans ma tête je me dis toujours que je suis le meilleur parce que comme ça tu ne te donnes pas de limites et tu essayes de donner le meilleur de toi-même. Bien sûr, parfois les gens ne comprennent pas parce que je pense qu’il y a peut-être aussi cette barrière qui est créée par rapport à ce sujet-là, où l’on n’explique pas vraiment ce qu’est l’ego », développe le champion du monde de 22 ans, conscient qu’avoir de l’ego n’est pas toujours bien vu en France.

« Pour les gens, l’ego c’est juste ne pas donner un penalty à un copain, avoir un meilleur salaire que le joueur de l’équipe rivale, appuie l’ancien Monégasque, pour qui ce sujet ne doit plus être tabou. Ce n’est pas que ça, c’est aussi dans la préparation. C’est quelque chose de personnel, se surpasser, c’est bien au-delà de ce truc superficiel de dire ‘moi je, moi je’. Mais je pense qu’il y a pas mal de choses à dire sur ça. »

>> Cet entretien est à retrouver ce samedi à 10h en intégralité sur le site et l’application RMC Sport, et ce samedi à 20h45 à la TV sur RMC Sport 1



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *