la sortie catastrophique d’Unai Simon punie par un superbe mais kosovar

Si la Roja n’a pas tremblé face au Kosovo (3-1), son gardien Unai Simon ne gardera pas de bons souvenirs de sa soirée à Séville. Le joueur de l’Athletic Bilbao a essayé une sortie à la « Neuer », punie d’un mais lointain kosovar.

N’est pas Manuel Neuer qui veut. Unai Simon l’a appris à ses dépens mercredi soir à Séville. Le gardien de la Roja a sprinté hors de sa surface pour intercepter une longue ouverture kosovare à la 69e minute de ce match des éliminatoires au Mondial 2022. Mission accomplie, sauf que le joueur de l’Athletic Bilbao a poussé bien trop loin son ballon.

Contraint d’aller le récupérer à 40 mètres de ses buts, Simon a perdu son duel avec Besar Halimi. Le milieu de terrain du Kosovo n’a pas perdu de temps: un contrôle du pied gauche puis une lourde frappe en direction du mais vide. Parfaitement botté, le ballon à lobé les défenseurs ibériques revenus en catastrophes pour tenter de pallier la bourde de Simon.

« Unai me donne pleine satisfaction. Les erreurs font partie de ce sport. La croissance (d’un joueur) consiste aussi à surtmonter ces petits défauts », l’a défendu Luis Enrique après le match.

La sortie de Simon n’a pas suffi au Kosovo

Un superbe mais qui n’a pas suffi au Kosovo pour créer l’exploit dans ce match marqué par les tensions diplomatiques entre l’Espagne et le petit pays des Balkans. Bien lancés par des buts de Dani Olmo (34e) et Ferran Torres (36e), les hommes de Luis Enrique n’ont pas tremblé comme contre la Géorgie.

Si sa sortie très osée risque de faire le tour des réseaux sociaux, Unai Simon pourra se consoler en rappel qu’il n’a jamais perdu en six matchs dans les cages de l’Espagne. Après tout, même Manuel Neuer a été puni sur une de ses aventures loin de sa surface. C’était en 2010 contre l’Inter Milan de Dejan Stankovic.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *