la Macédoine du Nord crée la sensation en battant Allemagne

Dans le groupe J des qualifications pour la Coupe du monde 2022, la Macédoine du Nord est parvenue à dominer l’Allemagne (2-1), ce mercredi. Pas de mauvaise surprise en revanche pour l’Espagne, l’Italie et l’Angleterre.

Personne diplômé là-dessus. Ou seuls de très bons pronostiqueurs. Après trois journées, le groupe J des qualifications pour la Coupe du monde 2022 est dominée par l’Arménie. Avec neuf points pris sur neuf possibles, soit trois de plus que l’Allemagne, qui a été battue par la Macédoine du Nord (2-1) ce mercredi à Duisbourg.

Bousculée comme rarement, en panne d’idées, la Mannschaft s’est retrouvée menée sur un mais en renard de Goran Pandev, 39 ans, après une mauvaise relance d’Emre Can. Ilkay Gündogan a égalisé pour les siens sur penalty et Timo Werner a une balle de 2-1 mais il s’est totalement manqué … alors qu’il était seul face au but vide.

Sans complexe, la Macédoine du Nord a continué à attaquer et a été récompensée de ses efforts à cinq minutes du terme, sur une reprise victorieuse d’Elif Elmas, le milieu de terrain du Napoli. C’est une grosse contre-performance pour l’Allemagne. Dominée par la 65e nation mondiale, la sélection de Joachim Löw n’est que troisième de sa poule. Sa défaite rappelle qu’elle n’a pas encore digéré l’humiliant 6-0 encaissé face à l’Espagne en Ligue des nations en novembre dernier.

L’Italie, l’Espagne et l’Angleterre enchaînent

Efficace à défaut d’être flamboyante, l’Italie a de son côté dominé la Lituanie (2-0), à Vilnius grâce à Stefano Sensi et Ciro Immobile. Avec trois succès en trois matchs dans le groupe C, la Nazionale signe des débuts parfaits dans ces qualifications. C’est un peu plus compliqué pour l’Espagne. Accrochée par la Grèce (1-1), longtemps malmenée en Géorgie (2-1), la Roja a encore souffert et a dû batailler pour venir à bout du Kosovo (3-1), à Séville. Menés 2-0 à la mi-temps sur des buts de Dani Olmo et Ferran Torres, les visiteurs ont relancé le suspense en profitant d’une belle bourde du portier de Bilbao, Unai Simon, auteur d’une improbable sortie. Les champions du monde 2010 se sont rattrapés en inscrivant un troisième mais signé Gerard Moreno.

Les voilà installés en tête du groupe B devant la Suède et la Grèce. A noter également la victoire de l’Angleterre contre la Pologne privée de Robert Lewandowski (2-1) dans le groupe I. Harry Kane, encore lui, et Harry Maguire ont marqué pour les Three Lions.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *