Salah pas obnubilé par ses retrouvailles avec Ramos



Mohamed Salah et Liverpool se déplaceront sur la pelouse du Real Madrid lors du quart de finale aller de Ligue des champions le 6 avril (sur RMC Sport). L’occasion pour l’Egyptien de recroiser Sergio Ramos près de trois ans après avoir été blessé par le défenseur espagnol.

Les quarts de finale de Ligue des champions vont donner lieu à de beaux duels. A la veille des retrouvailles entre le PSG et le Bayern Munich, le Real Madrid accueillera Liverpool, le mardi 6 avril (en direct sur RMC Sport 1). Un peu moins de trois ans après la défaite des Reds lors de la finale 2018, Mohamed Salah défiera à nouveau Sergio Ramos. La dernière rencontre entre les deux hommes s’était soldée par une sorte de « prise de judo » de l’Espagnol et la sortie sur blessure de l’Egyptien. C’est désormais du passé à en croire le Pharaon d’Anfield.

« Disons que j’ai une envie particulière de gagner le match et de nous qualifier pour les demi-finales, a expliqué Mohamed Salah dans un entretien accordé ce mardi au journal Marca. Ce qui va se passer maintenant ne va pas changer le résultat de la finale de Kiev. C’est fini. »

>>Real-Liverpool, c’est le 6 avril en direct sur RMC Sport 1

Salah ne pense plus au geste de Ramos

Un an après cette finale perdue contre le Real, Liverpool avait dominé Tottenham pour remporter son premier titre en Ligue des champions depuis le miracle d’Istanbul en 2005. Voilà bien l’unique motivation de Mohamed Salah avant cette double confrontation face au Real Madrid: gagner er rejoindre le dernier carré.

« [Il rit] Ce match est terminé, donc je ne pense pas à ça, a encore lancé l’ailier de 28 ans après une relance sur Sergio Ramos. Je pense à l’équipe, tout le monde pense à son équipe et tout le monde veut gagner… C’est à peu près tout. »

En refusant de s’enfermer dans le passé et ce traumatisme de 2018, il avait fondu en larmes au moment de son remplacement, Mohamed Salah donne la priorité aux deux prochains matchs. Et si vengeance de l’Egyptien il devrait y avoir, ce serait plus certainement balle au pied. Cette saison, l’ailier constitue encore le principal atout offensif des Reds avec 25 buts en 40 apparitions toutes compétitions confondues.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *