touché au péroné, Martial passera un test lundi soir

L’équipe de France a quitté le Kazakhstan pour rejoindre Sarajevo ce lundi. A deux jours du match contre la Bosnie lors des éliminatoires du Mondial 2022, Anthony Martial demeure incertain.

Salué par Didier Deschamps après sa prestation en pointes lors de la victoire des Bleus contre le Kazakhstan (0-2), Anthony Martial n’est pas encore certain de pouvoir enchaîner ce mercredi face à la Bosnie-Herzégovine (20h45) lors de la troisième joiurnée des éliminatoirse pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Victime d’un coup sur la tête du péroné du genou gauche, l’attaquant français de Manchester United reste incertain avant le duel face aux partenaires de Miralem Pjanic et Edin Dzeko. Remplacé en grimaçant par Kylian Mbappé à l’heure de jeu face aux Kazakhes, Anthony Martial fera l’objet d’un nouveau point médical lundi soir après l’arrivée à Sarajevo.

Les Bleus sont arrivés en Bosnie

La délégation tricolore a quitté Noursoultan en début d’après-midi (en début de matinée pour l’horaire française). Les Bleus ont pris le déjeuner à l’hôtel avant de rejoindre l’aéroport pour le décollage et la destination Sarajevo. L’équipe de France a finalement posé le pied dans la capitale bosnienne après 5h30 de vol. Un long voyage qui s’ajoute aux plus de six heures de vol, vendredi dernier, entre Paris et Noursoultan.

L’entraînement prévu ce lundi soir à Sarajevo a finalement été annulé pour laisser la place à la récupération. La récupération, le maître mot de Deschamps après chacun des deux matchs précédents. Un élément majeur vu le peu de temps disponible pour les joueurs avec, notamment, les deux longs déplacements vers le Kazakhstan et la Bosnie.

JGL avec Jano Résséguié



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *