L’OL demande le rapport du match face au PSG à cause du Covid

A 48 heures du coup d’envoi, l’OL demande ce lundi le reportage du quart de finale retour de la Ligue des champions féminine face au PSG. Quatre joueuses lyonnaises ont été testées positives au Covid-19 ce lundi.

Encore un choc entre l’OL et le PSG reporté? Comme celui de D1 féminine, qui était prévu le 13 mars avant d’être décalé à une date ultérieure, l’affrontement très attendu ce mercredi (18h30) entre les Lyonnaises et les Parisiennes, en quart de finale retour de la Ligue des champions, pourrait avoir lieu à un autre moment. Le club lyonnais, septuple champion d’Europe, demande ce lundi le rapport du match.

Quatre cas positifs à la Covid-19 ont été décelés au sein du groupe professionnel féminin de l’OL, ce lundi matin. Ils s’ajoutent à « deux autres cas révélés en fin de semaine dernière, après les tests PCR réalisés par l’ensemble de l’effectif avant le déplacement à Dijon pour le compte de la 17e journée de D1 Arkema », selon le club. Du coup, les professionnelles mais aussi les U19 ont été placées à l’isolement pour dix jours.

« Au regard du nombre de cas et des directives de l’Agence Régionale de Santé appelant à isoler l’ensemble de la section féminine, l’Olympique Lyonnais a demandé à l’UEFA le rapport du match retour prévu ce mercredi 31 mars au Groupama Stadium contre le Paris Saint-Germain, indique le club dans un communiqué. L’Olympique Lyonnais informe avoir prévenu, dès la connaissance des résultats, l’UEFA et le PSG de la situation très critique touchant son groupe professionnel féminin. « 

Signaler ou défaite sur tapis vert?

L’UEFA doit désormais prendre une décision. Deux possibilités existantes. D’abord, le rapport de quart de finale retour entre l’OL et le PSG. Dans ce cas, le match devra avoir lieu au moins trois jours avant la demi-finale aller (24/25 avril), soit potentiellement le 20/21 avril au plus tard. Le calendrier laisse donc encore de la place. L’autre possibilité, c’est la défaite sur les tapis vert de l’OL, qui serait synonyme d’élimination pour les Lyonnaises. En 8e de finale retour, à cause de plusieurs cas de Covid, le PSG n’a pas pu se rendre en République tchèque et a perdu sur tapis vert (3-0) face au Sparta Prague. Mais les Parisiennes s’étaient imposées 5-0 à l’aller.

Au match aller, le 24 mars, c’est l’OL qui a fait la bonne opération en vue de la qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions féminins, en s’imposant 1-0 au Parc des Princes grâce à un penalty transformé par Wendie Renard à la 86e minute. Corinne Diacre, la sélectionneure des Bleus, va aussi suivre avec attention la situation sur cet OL-PSG. Elle doit annoncer ce jeudi sa liste pour les deux matchs amicaux face à l’Angleterre (9 avril) et les Etats-Unis (13 avril). Les Lyonnaises, quintuples tenantes du titre en Ligue des champions féminins, y compris de ne pas pouvoir en faire partie.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *