Séville arrache le nul à Valladolid grâce à un but … de son gardien

Séville a arraché le 1-1 samedi soir sur le terrain de Valladolid, dans le cadre de la 28e journée de Liga. Un but inscrit dans le temps additionnel par … son gardien Bono.

Toujours spécial. Toujours attendu aussi, à chaque montée de gardien dans la surface adverse pour les dernières secondes d’une rencontre. Mais toujours rare. Séville a arraché le point du match nul samedi soir sur le terrain de Valladolid (1-1), dans le cadre de la 28e journée de Liga. Grâce à un mais … de son gardien.

A la 94e minute de la rencontre, alors que les andalous poussaient pour revenir au score, Yassine Bounou, dit « Bono », est monté pour tenter de passer une chance supplémentaire à son équipe. Sur un coin, c’est un véritable billard, à coup de ballons contrés et de tentatives de frappe. Le gardien prend alors un peu de recul et, autour du point de penalty, hérite d’un ballon contré, frappe du gauche.

Une célébration en folie

Incroyable scène: Bono est devenu fou, courant à toute vitesse et ôtant son maillot – ce qui lui vaudra un carton jaune – en allant célébrer avec ses coéquipiers et Julen Lopetegui près du banc. Il est le premier gardien de l’histoire du club à marquer un but en Liga. En 2007, Andrés Palop, gardien de Séville, avait marqué face au Shakhtar en demi-finale de Ligue Europa.

Ce point ne change cependant pas grand chose pour Séville, quatrième du classement à quatre points du Barça (qui joue ce dimanche) et avec dix points de plus que la Real Sociedad.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *